N° 135

Trois siècles d’horlogerie au Val-de-Travers

D’une vallée jurassienne aux grandes capitales du monde

Textes de Louison Bühlmann, David Benoit, Benoît Conrath, Ariane Maradan, Dominique Mouret, Estelle Niklès van Osselt, Laurence Vaucher et Jean-Pierre Zurn

Sciences Histoire

« L’horlogerie neuchâteloise n’a pas attendu le XXIe siècle pour partir à la conquête de l’immense marché chinois. Il y a deux siècles déjà, dans le sillage tracé par les frères Bovet, c’est toute la capacité de production du Val-de-Travers qui est mobilisée pour servir à la demande de l’Empire du Milieu. Les montres de poche s’habillent d’émaux et de décorations spécialement réalisés pour les clients chinois. Avec un incroyable effet d’aubaine, puisque les montres se vendent le plus souvent par paire. La tradition chinoise voulant que les cadeaux s’offrent en double exemplaire »

Extrait de la préface de Jean-Nat Karakash, conseiller d’Etat.

Cet important cahier, richement illustré, met en lumière l’apparition de l’horlogerie dans la Val-de-Travers et sa spécialisation, un siècle plus tard, dans la production de montres destinées au marché chinois. Rédigé par plusieurs spécialistes, sous la direction de Laurence Vaucher, ancienne conservatrice du Musée régional de Val-de-Travers, il est publié en marge de la belle exposition permanente présentée au Musée régional du Val-de-Travers.

24.-

Commander