Mots-clés

Arts plastiques (25) Biographie (10) Cinéma (2) Histoire (40) Littérature (4) Musique (2) Philosophie (2) Politique (3) Religion (2) Sciences (13) Société (11) Urbanisme (4)

N° 138

Jazz en pays neuchâtelois

Par Jean-Jacques Barrelet, François Borel, Vincent Massard et Niels Sörensen

Musique

L’idée de consacrer un numéro de la Nouvelle Revue neuchâteloise à l’histoire du jazz en pays neuchâtelois avait été effleurée voici quelques années, mais était restée sans suite. Il aura fallu l’intervention de Guy de Montmollin pour qu’elle se concrétise. Galeriste au Petit Cortaillod, fervent amateur de jazz, Guy de Montmollin s’est mis d’emblée à notre disposition pour réaliser cette publication en nous faisant partager son enthousiasme pour ce style de musique qui a joué un si grand rôle dans la vie culturelle neuchâteloise. Grâce à ses connaissances et à son esprit fédérateur, il réussit à intéresser à notre projet quelques-uns des meilleurs spécialistes neuchâtelois du jazz de notre région: Jean-Jacques Barrelet, François Borel, Denis Juvet, Vincent Massard, Niels Sörensen et Philippe Zumbrunn. Le 28 avril 2017, il les réunit dans sa galerie pour une première réflexion. Le sujet suscita d’emblée l’enthousiasme du petit groupe conscient cependant des difficultés qui l’attendaient pour faire revivre une histoire qui s’est transmise surtout oralement et dont les traces écrites sont souvent éparpillées dans des archives personnelles.

La première démarche fut de définir le contenu et la structure du volume qui devait s’adresser à un large public. D’où le choix d’une introduction générale sur l’histoire du jazz avant d’emmener le lecteur à la découverte de la scène neuchâteloise, à travers ses orchestres, ses musiciens et les lieux emblématiques où elle s’est produite.

La reconstitution de ce panorama nécessitait cependant de nombreuses recherches, car les renseignements manquaient sur de nombreux orchestres et la documentation photographique faisait souvent défaut. Le petit groupe se mit cependant à l’ouvrage avec ardeur. En quelques mois, il réussit à rassembler une documentation importante tirée en partie des collections de musiciens.

Restait à mettre en forme et à trier ce matériau très divers pour réaliser un discours clair et cohérent qui rendît compte avec le maximum d’impartialité de l’activité de nos musiciens. Si l’ensemble du groupe participa à ce travail délicat, dans un bel esprit de collaboration, la rédaction des textes fut essentiellement l’œuvre de Jean-Jacques Barrelet, François Borel, Vincent Massard et Niels Sörensen.

Habitué à juger et à trancher par ses anciennes fonctions professionnelles, ce dernier s’imposa rapidement comme l’arbitre de cette entreprise, prenant souvent la responsabilité de retrancher un texte, d’en corriger ou remanier un autre. On lui doit encore d’avoir mené l’établissement du texte à son terme, en préparant sa mise en page et en surveillant étroitement le travail de composition et d’impression.

Malgré des recherches approfondies, il n’a pas été possible de retrouver tous les ayants-droit des photographies reproduites dans ce numéro. Nous ne pouvions cependant exclure ces documents qui nous permettent de rendre hommage à nos musiciens.

Peu de photographies nous ont été conservées sur certains orchestres ou musiciens, et celles qui nous sont parvenues sont souvent de mauvaise qualité car tirées d’imprimés. Malgré leur état, nous avons pris le parti de les publier car elles sont souvent les seuls témoignages illustrés que nous pouvions présenter.

Voici plus de quatre-vingts ans que le jazz vivifie la culture de ce petit pays. N’était-il pas temps d’en graver l’histoire dans notre mémoire musicale ?

30.00

Commander