Mots-clés

Archéologie (1) Arts plastiques (25) Beaux-arts (2) Biographie (10) Cinéma (2) Histoire (45) Littérature (4) Musique (2) Nature (1) Philosophie (2) Politique (3) Religion (2) Sciences (13) Société (11) Théâtre (1) Urbanisme (4)

N° 151

La Suisse en période de conflit

le rationnement des vivres

Histoire

Chaque époque a connu des difficultés (conflits, crises économiques) et la première moitié du XXe siècle semble avoir porté au paroxysme les angoisses de la population. Si le covid-19 a surpris nos contemporains, les deux guerres mondiales et la crise économique les ont rendus plus attentifs à leur destin. Durant plusieurs années, les responsables ont compris la nécessité de se préparer à ces agressions larvées. Ainsi la Confédération a pris des mesures en matières de production agricole, de contingentements et de distribution équitable des denrées plusieurs années auparavant. En 1939, à l’heure du conflit, le dispositif s’est mis en place en quelques semaines. Les cartes alimentaires mensuelles ont été distribuées à chaque famille ainsi qu’aux ménages collectifs (pensions, hôpitaux, internats, prisons, armée) par le biais des communes et des cantons. Les habitants doivent collaborer et des mesures singulières ciblées touchent les personnes âgées, les adolescents, les enfants, les ouvriers et employés). Face à la fraude et au marché noir, un système de contrôle plus ou moins efficace a été mis en place.

Le dispositif s’appuie sur l’accroissement de la production agricole : ouverture de nouvelles terres cultivables, accords économiques internationaux (importations) et surtout engagement individuel (participation au plan Wahlen, jardinage, mesures anti-gaspillage, frugalité).

Une épopée un peu oubliée aujourd’hui sauf pour ceux qui l’ont vécue. Leur témoignage nous parvient juste à temps.